Passer au contenu

LES BATEAUX DES PLUS GRANDS MARINS PARTICIPANT À LA PROCHAINE TRANSAT JACQUES VABRE SONT ÉQUIPÉS D'ÉLECTRONIQUE B&G

L'électronique B&G® sera utilisée par plus d'une vingtaine de participants, dont 11th Hour Racing Team, LinkedOut et Time for Oceans

Southampton, Royaume-Uni – L'une des courses parmi les plus difficiles au monde, la Transat Jacques Vabre, débutera le dimanche 7 novembre au Havre, en France. Cette course transatlantique en duo, qui inclut quatre classes de bateaux (Class 40, Imoca, Multi50 et Ultim), suit l'ancienne route du café à travers l'Atlantique nord, et atteint les climats plus chauds des Amériques et des Caraïbes. Cependant, pour la première fois, cette quinzième édition de la course se terminera en Martinique.

B&G®, leader mondial dans le monde des instruments pour la navigation à voile, sera présent à bord de plus d'une vingtaine de bateaux participant à la Transat Jacques Vabre, y compris les équipes 11th Hour Racing Team, LinkedOut, Team Actual, Team Gitana, et Project Rescue Ocean entre autres.

« Je suis très fier de recevoir le soutien de B&G, acteur majeur du monde de la course au large », déclare Axel Tréhin, qui participera à la course avec Frédéric Denis sur son Class 40 Project Rescue Ocean. « C'est une grande chance de pouvoir bénéficier de son savoir-faire et de ses compétences, qui nous aideront à être performants pendant la course et à étendre la visibilité de l'association Project Rescue Ocean ».

B&G s'est également associé à deux des plus grandes équipes Imoca au monde, dont 11th Hour Racing Team et le skipper Charlie Enright, et le Team LinkedOut avec le skipper Thomas Ruyant. 11th Hour Racing Team a deux bateaux dotés de l'électronique B&G inscrits dans le TJV, dont « Alaka'i » – qui signifie leadership – et le bien nommé « Mālama » , qui signifie prendre soin en hawaïen, qui a été dévoilé cet été.

Le Mālama est le premier d'une nouvelle génération d'Imoca 60 spécialement conçus pour les courses offshore à travers le monde. 11th Hour Racing Team a terminé quatrième de la dernière TJV en 2019 avec Enright, rejoint à son bord par le navigateur français Pascal Bidégorry. Cette année, ils vont essayer de gagner quelques places par rapport à Apivia et Charal, tous deux équipés d'électronique B&G et qui les ont battus à l'arrivée au Brésil, il y a deux ans.

« Quelle que soit la course, qu'il s'agisse de la Transat Jacques Vabre ou The Ocean Race, nous devons nous concentrer sur la vitesse, les tactiques et notre prochaine initiative », déclare Charlie Enright, skipper du Mālama, 11th Hour Racing Team. « Nous ne pouvons pas nous permettre de nous préoccuper de la précision de nos instruments, ou pire encore, d'une perte d'informations. Avec B&G, nous pouvons faire entièrement confiance à notre équipement, ce qui nous permet de passer tout notre temps à exploiter notre bateau à 100 % ! »

Comme trois nouveaux itinéraires devront être empruntés par les quatre classes pour la première fois, la navigation et le routage seront des critères de choix. Les bateaux les plus rapides - Imocas, Multi 50 et Ultimes - se dirigeront vers le sud à travers le pot au noir avant de passer leurs marques et de naviguer plein nord-ouest jusqu'à l'arrivée à Fort de France, en Martinique. Les Class 40, plus petits bateaux, ne traverseront pas l'équateur, mais atteindront les îles de Cabo Verde avant de se diriger vers l'ouest pour traverser l'océan, ce qui ne sera pas de tout repos.

Pour plus d'informations sur la Transat Jacques Vabre, les équipes B&G et les courses B&G, rendez-vous sur le site – https://www.bandg.com/blog/racing/

Panier 0 article(s)